Plantation d’ Une tomate cerise en pot.

Pourquoi ne pas cultiver des tomates cerises sur votre balcon ? La culture en pot des pieds de tomates est facile et très gratifiante. Une grosse production, des fruits goûteux pour un entretien minime.

Les étapes pour bien réussir la plantation d’une tomate cerise.

Choisissez un pot assez gros pour permettre à la plante de s’épanouir. Le pot doit avoir d’au moins 40 cm de diamètre et autant de haut. Privilégiez le en terre plutôt qu’en plastique. La terre, poreuse, permet un échange avec l’extérieur. En effet, en été la température du terreau montera plus facilement dans un contenant en plastique.

Remplissez le pot avec un terreau de bonne qualité, un mélange de tourbe blonde et de tourbe brune. Ce dernier doit être bien drainant pour éviter l’asphyxie racinaire. Vous pouvez aussi mettre un tier de terre de jardin mélangé à votre terreau pour réduire les arrosages.

Nourrissez en incorporant du fumier bien décomposé. La tomate est une plante gourmande qui produira de nombreux fruits à condition d’être nourri régulièrement. Complétez l’apport de nutriment par un arrosage, tous les 15 jours, avec un engrais contenant de la potasse.

Plantez le plant de tomate sans casser les racines. Si le plant n’est pas greffé, vous pouvez enterrer la tige qui émettra des racines secondaires. Si le plant est greffé, n’enterrez pas le point de greffe. En effet, vous perdez l’avantage du greffage.

Installez un tuteur dès la plantation. En cas de forts vents, votre pied de tomate résistera plus facilement. Attachez la tomate au tuteur au fur et à mesure de la pousse. Vous pouvez mettre trois bambous pour former un tipi ou au contraire fabriquer une échelle appuyée contre un mur.

Exposez le pot au soleil. La tomate a besoin de beaucoup de soleil pour produire ses fruits et les faire mûrir.

QUAND PLANTER?

La plantation d’une tomate cerise s’effectue dès que le risque de gel n’est plus à craindre, en général vers le mois d’avril en Provence. Vous pouvez planter au mois de mars en surveillant la météo. En effet, l’avantage de la plantation en pot est de pouvoir rentrer votre pot si des gelées sont annoncées.

LA TAILLE.

La tomate cerise ne nécessite pas de taille. Laissez là pousser à sa guise. Vous pouvez néanmoins la tailler si elle devient trop volumineuse ou si vous désirez avoir des cerises de plus gros calibres. Supprimez les tiges qui s’entrecroisent et qui empêchent la lumière de pénétrer au cœur de la plante.

L’ARROSAGE.

L’arrosage doit être régulier. Faites de copieux arrosages, l’eau doit humecter tout le volume de terre. Entre deux arrosages, laissez sécher la terre. En effet, un arrosage trop abondant risque de faire pourrir les racines. Pour vérifier l’arrosage, grattez la surface de la terre sur 10 cm de profondeur pour vérifier si la terre est humide. Si la terre est sèche, arrosez, sinon attendez encore un peu. On peut laisser tremper le pot dans une soucoupe remplie d’eau pendant deux heures à condition de jeter l’eau en excès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *