UN MUR DE LEGUME.

Pourquoi ne pas planter un potager à la verticale ?

Gain de place, facilité pour la cueillette, la culture à la verticale apporte une touche originale à votre potager.

On pense facilement aux haricots à rames et aux petits pois, mais les concombres, les cornichons, les chayottes, les courgettes et aussi les melons peuvent se tuteurer à la verticale.

Surprenant ?

N’ayez pas peur, les tiges supporteront le poids du melon. En effet, le pédoncule du melon se fortifiera au fur et à mesure que le melon grossi.

Les avantages d’un potager à la verticale.

La culture à la verticale apporte aussi de nombreux avantages. Un gain de place significatif, mais aussi, une meilleure exposition du feuillage et des fruits à la lumière.

Les fruits ne sont plus en contact avec le sol, ils mûrissent donc correctement d’une manière homogène. Ils sont aussi à l’abri des limaces.

La récolte est facilitée. Plus besoin de se baisser pour cueillir les fruits ou les légumes. La cueillette devient un vrai plaisir.

L’aération du feuillage le préserve également des maladies dû à l’humidité stagnante.

https://jardinerietaberner.fr/potagerfruitier/350-concombre-long.html

Voici un petit guide pour vous aider a réaliser cette idée.

Tous les légumes rampants peuvent être tuteurés. Vous pouvez les planter en bordure et les laisser ramper sur le sol librement, mais le mieux est de leur installer un filet sur lequel la plante pourra s’enrouler. Utiliser, par exemple, un grillage comme support.

Une autre solution consiste à fabriquer un tipi avec des bambous que vous positionnerez au milieu de votre carré potager pour gagner de la place.

Enroulez un grillage pour confectionner une colonne que vous installerez au milieu des fleurs.

Amusez vous à imaginer toutes les possibilités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *